dima
  • Contact

    Né à Lille en 1966, Thierry Grégoire est initié à la photographie vers l’âge de 12 ans par un parent, professeur d’arts plastiques et sérigraphe. En 2016, il quitte l’agglomération lilloise à la recherche d’espace de liberté fuyant ainsi la froide minéralité de ses perspectives urbaines. C’est dans le Beaujolais, à Romanèche-Thorins, qu’il s’installe avec sa famille. D’une ancienne pratique essentiellement urbaine et spontanée, son rapport à l’image change alors. Son art photographique devient plus posé, moins instinctif, le positionnant ainsi dans des projets à long terme. Il se questionne dès lors sur l’évolution des territoires et de notre société. Thierry s’attache maintenant aux sujets environnementaux et documentaires. Je le cite : "La photographie est une passion, un véritable mode de vie. J’aime partir seul, observer les lieux, m’en imprégner, paradoxalement les écouter et les comprendre. De mes pérégrinations, en ressortent des images transmettant un message de sérénité. L’acte photographique est, et reste, le moyen d’exprimer mes émotions."